Plan de relance territorial

0

plan de relance
La communauté de communes Chinon Vienne et Loire (CC CVL) et les communes se mobilisent pour mettre en place un plan de relance local afin de parvenir à une reprise économique locale, forte et durable.

Ce plan de relance économique passe par la mise en place d’un déblocage de plus de 700 000 € pour soutenir l’économie locale. Cette opération vient compléter le fonds de relance mis en place par la Région Centre-Val de Loire et le fonds national de solidarité de l’Etat.

Avec ce plan, la CC CVL s’engage à participer à la revitalisation du territoire, en aidant à son niveau les entreprises en difficulté, le commerce local mais aussi les secteurs touristique, culturel, associatif et sanitaire et social.

700 000 € pour quoi faire ?

La CC CVL participe à hauteur de 25 000 € chacun au fonds de solidarité de l’Etat et au fonds de relance de la Région Centre-Val de Loire. Parallèlement à ces fonds nationaux et régionaux, elle créé un fonds local de relance de 275 000 € parfaitement complémentaire à ceux existants. Ce dispositif local permet d’apporter de l’aide à l’investissement des entreprises du territoire de moins de 20 salariés et de financer la trésorerie et/ou des aides au redémarrage des entreprises du territoire de moins de 20 salariés rencontrant des difficultés économiques. Il permet aussi d’octroyer des subventions à leurs têtes de réseaux dans le cadre des équipements de protection individuelle que celles-ci auraient commandé pour leurs membres et qui leur seront reversées.

A côté de ces aides directes aux petites entreprises, la communauté de communes souhaite plus largement participer à la revitalisation du territoire en mettant en place un programme d’action de relance de la consommation locale avec un financement de 100 000 € pour valoriser les producteurs locaux.
Elle s’engage aussi à augmenter son enveloppe des fonds de concours à destination des communes à hauteur de 200 000 € supplémentaires.
Afin de soutenir les investissements privés de rénovation et réhabilitation de l’habitat, la communauté de communes va lancer une nouvelle OPAH, avec 50 000 € supplémentaires par rapport aux 203 000 € prévus.

Motivée par le souci d’aider les différents secteurs d’activité, la CC CVL met en place un dispositif de soutien au secteur associatif en créant un fonds d’aide de 25 000 €. Dès maintenant, la CCCVL se lance dans la réhabilitation de l’Abbaye de Seuilly. Elle s’engage dans une nouvelle politique touristique pour le territoire avec une opération de marketing territorial. Enfin, la CC CVL va débloquer 25 000 € pour le centre intercommunal d’action sociale.

Consciente de l’urgence et de la nécessité de contribuer à la relance économique du territoire après cette longue période de confinement, la communauté de communes est mobilisée entièrement à cette tâche. Elle veillera par ailleurs à l’application concrète des mesures de ce plan afin d’assurer une utilisation efficace et rationnelle des ressources ainsi allouées.

Quelles sont les premières actions menées ?

La CC CVL souhaite pouvoir identifier rapidement les structures, entreprises, associations, personnes fragiles des communes pour que les mesures soient le plus conformes au plan de relance territorial. Pour ce faire, elle créé une adresse pour recenser rapidement les difficultés – plan-de-relance@cc-cvl.fr . Et dès maintenant elle travaille pour établir un diagnostic précis et pour ce faire elle s’engage à contacter toutes les entreprises locales afin d’appréhender les difficultés existantes : vous êtes une entreprise et vous avez des difficultés suite à la crise sanitaire, vous pouvez remplir le questionnaire en ligne >>>.