Restriction d’usage de l’eau

0

Afin de préserver la ressource pour les usages prioritaires et les milieux aquatiques, les prélèvements d’eau dans les cours d’eau, dans leurs affluents et dans une bande de 200 m de part et d’autre sont restreints ou interdits. En outre, des mesures de restriction s’appliquent :restriction

Est concerné par des restrictions renforcées d’usage de l’eau (alerte renforcée) :

  • Le bassin de la Vienne et ses affluents.

Sont concernés par des interdictions d’usage de l’eau (crise) :

  • Le bassin de la Loire (Avoine, Candes-Saint-Martin, Chouzé-sur-Loire-sur-Loire et Huismes).
  • Le bassin du Négron (Chinon, Cinais, La Roche-Clermault, Lerné, Marçay et Seuilly),
  • Le bassin du Lane (Chouzé-sur-Loire)
  • Le bassin de la Veude (Anché, La Roche-Clermault, Marçay et Rivière)
  • Le bassin du Douai ou de la Riasse (Avoine, Beaumont-en-Véron, Chinon, Cravant-les-Coteaux, Huismes, Saint-Benoît-la-Forêt et Savigny-en-Véron).

Suite à la situation climatique exceptionnelle que nous traversons, le réseau de cours d’eau de Chouzé-sur-Loire n’est plus alimenté. Pour toute question, merci de contacter les organismes suivants : OUGC Authion 02 41 18 60 00 / SYDEVA 02 41 79 77 01 / SMBAA 02 41 79 73 81

> Réserver la ressource aux usages prioritaires, à savoir l’alimentation en eau potable, les usages en lien avec la santé publique, la sécurité civile et de la conservation du potentiel de défense.

Les dispositions di présent arrêté sont applicables :

  • à tout prélèvement d’eau à partir d’un cours d’eau en restriction ou de sa nappe d’accompagnement, quelle que soit la profondeur du prélèvement.
    La nappe d’accompagnement est ici assimilée aux alluvions et aux formations affleurantes indiquées sur la carte géologique, dans une bande de 200 m de part et d’autre du cours d’eau. Ne sont pas concernés les ouvrages dans la bande des 200 m pour lesquels une étude hydrogéologie a mis en évidence une déconnexion entre la nappe d’accompagnement du cours d’eau et la nappe d’alimentation de l’ouvrage.
  • à tout prélèvement à partir d’un plan d’eau durant le temps où est alimenté par un cours d’eau en restriction qu’il s’agisse ou pas d’un usage domestique de l’eau.

> Cliquez-ici pour accéder à l’arrêté du 19 août 2022

> Carte : interdictions et restrictions de prélèvement sur les cours d’eau d’Indre-et-Loire